La Nuit des Chercheurs

Untel Vs Absent en 2013

Le Collectif R.A.S. propose en 2013 un concert vidéo. Après avoir visité l'Antarctique (2007) et le Royaume des insectes (2010), le Collectif R.A.S. sonde cette fois un Monde inconnu dans toutes ses dimensions et échelles, mettant en corrélation des archives vidéo avec les univers sonores des groupes Absent et Untel.

Ces deux entités distillent une musique instrumentale et cinématographique qui offre une relecture sensible d'images scientifiques. À l'image des deux précédentes propositions du Collectif pour la Nuit des Chercheurs, les artistes recherchent, montent, transforment et échantillonnent des documents visuels de recherche pour se les approprier et inventer leur propre monde.

Pour prolonger cette expérience sensorielle, Absent et Untel établissent une relation directe entre les images et des sonorités post-rock et électroniques, cherchant l'équilibre entre abstraction et envolées mélodiques.

Sonorama en 2010

À l'occasion de La Nuit des Chercheurs 2010, le groupe Untel a été accueilli en résidence à l'Atheneum - centre culturel de l'université de Bourgogne - et a proposé un travail sonore et vidéo autour de la thématique de la biodiversité.

Sur scène un petit appartement est reconstitué : Tables, fauteuils, tapis, frigo, chaises… Et évidemment l’irremplaçable télé qui diffuse différentes séquences sur le thème de la biodiversité (discours politique, documentaires, images 3D, ...). Progressivement, au rythme de la musique électronique du groupe Untel, les images sortent du téléviseur, envahissent le salon et s’approprient les objets qui agencent notre quotidien, comme pour s’imposer à nous…

Concert Polaire en 2007

À l'occasion de "La Nuit des Chercheurs", le groupe Untel a été accueilli en résidence à l'Atheneum - centre culturel de l'université de Bourgogne - et a proposé un travail sonore et vidéo autour de la thématique de l'Antarctique

1903: Jean-Baptiste Charcot entreprend  la première expédition française dans les mers antarctiques, retrouvant en cela un esprit de découverte quelque peu délaissé. Tout au long du voyage, il rédige le journal de l'expédition antarctique française, 1903-1905.

En marge de l'intérêt scientifique de cette expédition, nous nous sommes intéressés au quotidien de cette aventure humaine, à ces 20 marins partis « forcément trop hâtivement » avec trop peu de moyens vers un espace inconnu oscillant entre douceur et terreur sacrée.

L'écriture de Charcot alterne entre descriptions mythiques quasi hallucinatoires du continent blanc majestueux, étrange et apaisant, et une réalité plus crue où« les mains sont creusées par le froid », où « l'ophtalmie [les] rend à demi aveugles, [les] contraignant à ramper en tâtonnant pour retrouver [leur] chemin sur la glace »...

Collectif R.A.S. - 2 rue Boutaric Appartement 118 - 21000 Dijon

03 80 30 15 81 - info(at)collectif-ras.org